Samba Brasil

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - musique brésilienne

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi 9 novembre 2012

Deux sertanejos sur un bateau, sans compter les filles

belles brésiliennes en maillot de bain
Cleber et Cauan ont de bien belles lunettes. Ca doit être pour ça qu'ils attirent les belles nanas comme le miel attire les mouches. A moins que ça ne soit leurs talents inouïs de chanteurs sertanejos ? Ces deux blaireaux les mènent en bateau, et n'en fichent pas une rame. C'est l'accordéoniste qui bosse le plus, et on ne le voit même pas... Des musiques comme ça, il en sort tous les jours au brésil, et j'aime autant vous prévenir : vous avez bien plus de chances d'entendre ce genre de duos que les mélodies veloutées de Tom Jobim ! Mais on s'en fout. Les brésiliennes sont belles et leurs maillots de bains échancrés comme on les aime, alors va pour le duo sertanejo.

mardi 7 août 2012

La belle inconnue du mois

En août, pas besoin d’internet pour voir des jolis bumbum, et même sans avoir besoin de franchir les océans. Les plages de l’Atlantique ou de la Cöte d’Azur devraient y pourvoir assez largement !

Ca ‘est pas une raison pour vous priver des plus beaux culs du monde. Alors voici une très jolie blonde qui gêne un peu la vue sur la mer, mais qu’on ne chassera pas pour autant à coups de pelle. En plus, je le promets, elle est bien brésilienne. Carla est gaucha, autrement dit c’est une fille du sud… Santa Catarina, Parana, Rio Grande do Sul : le trio gagnant pour ceux qui aiment les descendantes d’allemands, de suisses et de finlandais (entre autres !) qui ont eu la bonne idée de s’installer là-bas au tout début du XXème siècle.

Cette Carla là n'est donc ni brune, ni italienne, ni chanteuse sans voix. Est-elle la « nouvelle blonde du Tchan » ? Ca se pourrait bien, vous n’aurez qu’à écouter cette lambada signée E o Tchan pour vous faire une idée.

dimanche 11 décembre 2011

Batucada à Rio

Une batacuda, c'est un morceau joué par un orchestre de percussions. Mais pas question d'improvisation : pour que ça sonne, il faut être vraiment ensemble, et pour y arriver il faut bosser dur.

Voici une vidéo réalisée lors d'une répétition du groupe Bangalafumenga. Ca décoiffe !

mercredi 7 septembre 2011

Lucas Santanna pour une Bossa aux chandelles

Les dingues de bossa nova seront contents de découvrir sur le blog BossaNovaBrasil comment le brésilien Lucas Santanna a transformé un pur rock and roll en une bossa sublime. La chanson s'appelle "Mensagem de Amor" et il n'y a pas besoin de traduire pour comprendre. Amour, coquillages, crustacés, le bonheur a la couleur d'une guitare nylon.

mardi 9 août 2011

Le Brésil a la frite !

Sur le site BossaNovaBrasil, j'apprends que Europalia Brasil va réunir à la rentrée en Belgique plein d'artistes brésiliens de premier ordre. Le Brésil a la frite en Belgique Avec un plateau qui réunit :
  • Teresa Cristina,
  • Tom Zé,
  • Mart’nalia,
  • Velha guarda da Portela,
  • Barbatuques,
  • Hermeto Pascoal ,
  • Céu,
  • Hamilton de Holanda,
  • Yamandu Costa,
  • Nana Vasconcelos,
  • Samba Chula de São Braz,
  • Gafieira 8
… et sûrement encore un paquet d'autres, on a plutôt envie de monter dans le premier Thalys ! Dommage qu'il faille encore attendre jusqu'au 10 octobre.

mardi 24 mai 2011

Le vieux Chico et la jeune Roberta

Un vieux mec avec une jeune nana : les traditions restent puissantes au Brésil on dirait ! Cette blague à deux balles pour introduire un duo dans lequel la jolie Roberta Sa montre qu'elle est à la hauteur, et que Chico Buarque le vieux maître n'est pas encore gâteux.
  Quelques éléments sur la chanteuse (je suppose que Chico Buarque n'a plus besoin d'être présenté), merci Wikiki Roberta Sá est né à Natal, capitale du Rio Grande do Norte. Enfance ses parents avaient rock (Beatles et Jeune Garde), de la musique pop et régionales. A 9, elle s'installe à Rio de Janeiro en vertu de remariage de sa mère. Avec ses 18 ans en échange fait dans le Missouri Etats-Unis où elle étudie le chant dans une chorale pendant un an. Retour à Rio faire des leçons de chant, alors que des études de journalisme et a travaillé comme greffier. En 2001, elle fait une tournée d'ouverture pour présentation de la Liquidificalouca groupes et Paula Leal et les infidèles à Planetary Gavea. En 2002, pendant les vacances universitaires son coach vocal Vera Canto e Melo a recommandé qu'elle test sa musique, et Roberta terminé entrant dans la série télévisée Fame. Le programme, qui a été destiné à être un Académie des artistes, chanteurs traditionnellement en forme dans un style Américanisé, qui n'ont pas s'il vous plaît la jeune femme qui a été éliminé à la quatrième semaine. Le legs les plus importants du programme en fonction de la chanteuse elle-même a été chance, elle a rencontré Felipe Abreu (frère du chanteur Fernanda Abreu) qui devient son coach vocal et l'a encouragé à préparer un spectacle, qui a été réalisée au mois Fina Mistura plus tard, et après lui recommandé d'enregistrer une démo. Roberta a enregistré une démo (contenant cinq chansons), qui a atteint les mains de auteur de romans Gilberto Braga en 2003, ont aimé la voix de la chanteuse et lui a demandé d'enregistrer "la porte à côté" de Dorival Caymmi à sentier de la célébrité feuilleton, qui a écrit à l'époque. Roberta a rencontré Rodrigo Campello, qui devient son producteur. Ils enregistrent Custom une société de promotion d'un album intitulé «Sambas et Humps.