Samba Brasil

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mercredi 7 septembre 2011

Hommage à Papy Maconha

Bezerra da Silva c'était le vieux bad boy de la samba de Rio. Quand il est mort voici quelques années, toutes les générations ont pleuré le vieux "malandro" qui peuplait ses chanons de personnages hauts en couleur tous droits descendus du morro. Bezerra a plein d'héritiers plus ou moins auto-déclarés, mais c'est sûrement le rappeur Marcelo D2 qui a le mieux repris, à sa manière, le flambeau de la révolte. Pour commencer, le combat contre les rapaces de la politique, de la police et de l'agro-alimentaire. Et en parallèle, celui pour la légalisation de l'herbe, de la beuh, de la ganja, de la maconha, et de tout ce qui se fume, fait rire et rend les yeux rouges. Voilà Marcelo D2 ici dans un duo avec "Gros João" (João Gordão)

 

mardi 14 juin 2011

Diogo Nogueira à Paris samedi 25 juin

Diogo Nogueira et son samba sont de retour à Paris, après son concert triomphal l'année dernière. Diogo Nogueira à Paris le 25 juin 2011
Fils du grand chanteur-compositeur João Nogueira, Diogo Nogueira a tracé son propre chemin pour se faire un nom dans l'univers de la samba et de la musique brésilienne. 
Né à RIo, c'est une grande figure de Lapa, le quartier de la fête et de la samba. On est content de le revoir, surtout si on est parisien ! Le voilà déjà avec l'immense chanteuse Beth Carvalho dans la samba : Deixa a Vida me Levar. 
Dommage que Beth ne soit pas du voyage, j'adore aussi sa voix qui sent le whisky et la cigarette...
Au Cabaret Sauvage, samedi 25 juin 2011, 59 boulevard Mac Donald, Paris 19.