Samba Brasil

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - chanteur de samba

Fil des billets - Fil des commentaires

dimanche 18 septembre 2011

Les vieilles gardes ne sont pas des vieilles barbes

A Rio, chaque école de samba a sa vieille garde. Un peu à la manière des villages africaines, ce sont les vieux qui font vivre les traditions et les enseignent aux jeunes. Et comme la retraite des vieux et, moins encore, celle des vieux musiciens ne suffit pas à faire bouillir la marmite, les anciens de chaque école se produisent régulièrement dans les salles de quartier. Voire, pour les plus fameuses d'entre elles - spécialement Portela et Mangueira, dans des salles du centre ville.

Découvrez la Velha Guarda da Mangueira !

mercredi 7 septembre 2011

Hommage à Papy Maconha

Bezerra da Silva c'était le vieux bad boy de la samba de Rio. Quand il est mort voici quelques années, toutes les générations ont pleuré le vieux "malandro" qui peuplait ses chanons de personnages hauts en couleur tous droits descendus du morro. Bezerra a plein d'héritiers plus ou moins auto-déclarés, mais c'est sûrement le rappeur Marcelo D2 qui a le mieux repris, à sa manière, le flambeau de la révolte. Pour commencer, le combat contre les rapaces de la politique, de la police et de l'agro-alimentaire. Et en parallèle, celui pour la légalisation de l'herbe, de la beuh, de la ganja, de la maconha, et de tout ce qui se fume, fait rire et rend les yeux rouges. Voilà Marcelo D2 ici dans un duo avec "Gros João" (João Gordão)

 

mardi 5 juillet 2011

5 sites français de musique brésilienne

Il n'y a pas beaucoup de blogs en français sur la samba. 

BossaNovaBrasil: de la musique brésilienne tous les jours ou presque. Beaucoup de samba, de la bossa nova bien sûr, et pas mal d'électro brésilien. L'auteur est un musicien dans le genre amateur éclairé. Une vraie mine, avec des vidéos, des partitions, des interviews et des morceaux à écouter que j'aimerais bien savoir le faire aussi.

Tropicalia : plutôt axé MPB, en français et en portugais. L'auteur est un journaliste belge. Peut-être plus pointu que le précédent ? En fait, ça dépend.

Bossa-Nova forum actif : comme pour Bossanovabrasil, ça s'appelle bossa nova mais on parle de toutes les musiques du Brésil. Beaucoup de choses pas toujours très faciles à trouver (par exemple 40 pages de discute sur Elis Regina, faut être à la retraite !!). Une petite famille bien unie.

Bossa-Mag : essentiellement bossa, il y a des articles en français, mais surtout en portugais. Le blog est moche, ça sent un peu la poussière.

Et celui-ci : Sambabrasil ! Encore jeune mais plein d'envie :-)))

Vu sur BossaNovaBrasil, cette vidéo qui montre le compositeur Zé Kéti chanter la samba dans une ruelle de la favela de Mangueira. Ce n'est pas qu'il chante très bien le Zé, mais c'est lui qui a écrit ce grand classique de la samba, et puis il y a quelque chose d'émouvant de le l'entendre chanter "Eu sou o samba".

mardi 14 juin 2011

Diogo Nogueira à Paris samedi 25 juin

Diogo Nogueira et son samba sont de retour à Paris, après son concert triomphal l'année dernière. Diogo Nogueira à Paris le 25 juin 2011
Fils du grand chanteur-compositeur João Nogueira, Diogo Nogueira a tracé son propre chemin pour se faire un nom dans l'univers de la samba et de la musique brésilienne. 
Né à RIo, c'est une grande figure de Lapa, le quartier de la fête et de la samba. On est content de le revoir, surtout si on est parisien ! Le voilà déjà avec l'immense chanteuse Beth Carvalho dans la samba : Deixa a Vida me Levar. 
Dommage que Beth ne soit pas du voyage, j'adore aussi sa voix qui sent le whisky et la cigarette...
Au Cabaret Sauvage, samedi 25 juin 2011, 59 boulevard Mac Donald, Paris 19.   

vendredi 10 juin 2011

Simone et Martinho da Vila - la chanson des divorcés

Simone, quelle voix elle a ! Un beau contralto, juste voilé comme il faut. Et en face d'elle, Martinho da Vila qui n'exagère pas trop sur le sourire Colgate pour une fois. Bon, la mise en scène est un peu figée - c'est pour la télé évidemment, mais c'est pro c'est propre. Celle-là je la dédie à mon ex, qui se reconnaîtra.
   
 Et voilà les paroles en français enfin presque : Ex-amour 
Si tu savais combien j'ai souffert 
 d'avoir à m'éloigner de toi 
Je n'ai pas pleuré comme un fou jusqu'à sourire 
mais au fond je sais Je me suis senti l'angoisse 
 Toujours rêvé d'un l'amour davantage éternel 
 malheureusement Je suis désolé, 
mais ça n'a pas marché 
S'user Tout transformer en douleur
 Je crois que cela valait la peine
etc.